wpafac2244.png
wp40efa76f.png
wp069c856f.png
wpba0cfa70.png

G.R.E.M.M.O.

wpb4019159.png
LE FUSEAU NEURO MUSCULAIRE

DOCTEUR GUY DUPIELLET
wp3f723484_1b.jpg

Nous avons vu que le fuseau neuro musculaire possédait des fibres musculaires comportant des noyaux dans leur partie centrale.

 

Cette zone centrale nucléaire  a la particularité de ne pas être contractile, ce qui veut dire évidement que si les pôles supérieur et inférieur des fibres du fuseau se contractent la partie centrale est étirée.

 

Et les fibres IA, terminaisons primaires annulo-spiralées, s’enroulent autour de cette partie centrale et perçoivent l’étirement.

Ceci, nous permet de mieux comprendre le fonctionnement et l’activité électrique du fuseau

lors des différents états du muscle

wp2b970f11.png

1 - REPOS

wp1f6c4e94.png

2 - CONTRACTION ACTIVE

Par stimulation gamma.

3 - ÉTIREMENT PASSIF

 

4 - RACCOURCISSEMENT PASSIF

 

1 - Au repos, en position verticale anti-gravitaire,les fuseaux des muscles anti-gravitaires sont légèrement étirés et les fibres IA et II déchargent entraînant une réponse alpha/gamma proportionnelle et donc un léger raccourcissement du muscle = tonus postural qui nous permet de rester en position verticale.

2 - Lors d’une contraction volontaire, il y a une co-activation alpha/gamma; la contraction du muscle par la stimulation alpha intervient en premier  lieu raccourcissant le muscle et donc les fuseaux neuro musculaires qui deviennent relativement inactifs. La contraction gamma intervenant avec un très léger temps de retard se fait donc sur des fuseaux raccourcis et la stimulation gamma a pour but de rétablir la longueur initiale du fuseau. Les fibres IA déchargent plus faiblement.

D’autant que le mécanisme est complété par l’intervention des organes neuro tendineux de Golgi, sollicités lors de la contraction active qui augmente la tension du muscle. Le résultat fait que fuseau et organe neuro tendineux travaillent de concert pour adapter au mieux la longueur du muscle à sa tension interne.

3 - Lors d’un étirement passif, le muscle est allongé, le fuseau est allongé , les fibres IA se dépolarisent beaucoup. Ces informations afférentes se traduisent par une stimulation alpha et gamma proportionnelle qui a pour but de rétablir la longueur du muscle. Le muscle résiste automatiquement à son propre étirement. Il s’agit donc du réflexe myotatique dont nous avons parlé.

C’est ce que nous explorons lors des réflexes ostéo-tendineux. L’allongement très rapide du muscle (percussion du tendon) se traduit par une contraction immédiate du muscle.

3 - Lors d’un raccourcissement passif, la longueur du muscle et des fuseaux neuro musculaires  diminue; en quelque sorte, les fuseaux neuro musculaires sont mis au repos: la fréquence des potentiels d’action diminue.

Cette action est utilisée dans les techniques de Jones dont le but est de raccoucir des zones de spasmes, d’hypertonicité myofasciale pour les faire céder.

QUE SE PASSE T-IL LORSQUE NOUS EFFECTUONS UN ÉTIREMENT MUSCULAIRE PASSIF ?

 

Dans un premier temps, l’allongement passif du muscle recrute les fuseaux neuro-musculaires qui vont donc  augmenter la tonicité et faire en sorte que le muscle résiste à son propre allongement.

 

Puis au-delà d’un certain seuil d’étirement, les organes neuro tendineux de Golgi prennent le relais et les motoneurones alpha et gamma deviennent réfractaires aux influx excitateurs. L’inhibition devient très importante et le tonus musculaire s’effondre.

 

C’est le réflexe dit de « l’Eustache » qui rappelle la séquence de forces qu’il faut appliquer à un couteau de poche – un eustache – pour replier sa lame.

 

wp001a9bc7.png
wp0a48b0b5_1b.jpg
wp0b1e07f9_1b.jpg
wpae15093a_1b.jpg
wpa7a03f76_1b.jpg
wpb3d4fa1f.png
wp60e4f797.png
wpe25dce7f.png
wp9b5b44ce.png
wp01121694_1b.jpg
VIENT DE PARAÎTRE
SI VOUS SOUHAITEZ DES RENSEIGNEMENTS, CLIQUEZ SUR L’IMAGE
wp2f46a630_1b.jpg
SI VOUS SOUHAITEZ L’ACQUÉRIR, (30€), CLIQUEZ SUR LE LOGO DE SAURAMPS MÉDICAL