wp1c5641b9.png
wp40efa76f.png
wp797c7b34.png
wpa989cae8.png
wp6320efad.png
wp87c5783f.png
wp87c5783f.png
wp87c5783f.png
wp87c5783f.png
wp87c5783f.png
wp87c5783f.png
wp87c5783f.png
wp6320efad.png
wp87c5783f.png
wp3561db27.png
wpd452cb41.png
wp87c5783f.png
Le système viscéral abdomino-pelvien est un systéme suspendu engainé dans le péritoine, stabilisé par des ligaments, des mésos, et dont les organes sont réunis par les omentums.

 La physiologie de ce système réside dans une combinaison harmonieuse entre chimie et mobilité.

  Les viscères possédent une mobilité intrinséque mais sont également soumis à des mouvements passifs.

Espace extrapéritonéal
- Pierre Kamina -
(Précis d'anatomie clinique)
wpf12365a9_1b.jpg
Les adhérences, les viscéro-spasmes, les ptoses gênèrent une pathologie fonctionnelle affectant la mobilité viscérale, que les examens complémentaires traditionnels ne peuvent dépister.

L'ostéopathie viscérale se propose d'étudier manuellement les mouvements physiologiques des viscères et d'apprécier les éventuelles perturbations de ceux-ci. Nous avons tous connu les conséquences parfois dramatiques des adhérences péritonéales sur les viscères sous jacents. Ce stade chirurgical a très souvent été précédé de signes fonctionnels douloureux '' non identifiés ''.

L'ostéopathie viscérale enseigne les techniques manuelles diagnostiques et thérapeutiques pour ces pathologies qui un moment fonctionnelles peuvent devenir structurelles
Cette cavité abdomino-pelvienne dépend, d'un point de vue mécanique, des parois qui la composent et notamment des diaphragmes.

L'abord diagnostique et thérapeutique du diaphragme thoracique est un préalable indispensable au traitement viscéral
wp9fdf72f2_1b.jpg
Diaphragme
- J.H. CLAY, D.M. POUNDS -
(Massothérapie clinique)
wp45134e03.png
Repérage angle splénique du colon
wpe6b56892.png
Test de mobilité de l'estomac
Il est nécessaire de s'intéresser à l'innervation viscérale qui nous apporte parfois des clés...

Il nous faut connaître l'organisation anatomique du système nerveux autonome.

Le schéma ci-dessous :

- montre l'organisation verticale du système parasympathique à partir des 2 pôles crânien et sacré,

- mais surtout il montre l'organisation transversale du système sympathique à partir d'un pôle exclusivement médullaire. Il s'agit donc d'une organisation métamérique.
Ceci nous permet de comprendre que chaque viscère dépend du point de vue neurologique à des segments médullaires bien définis.  
wp44300b93_1b.jpg
wp06c12f11_1b.jpg
En outre, le lieu de rencontre de ces 2 systèmes sympathique et parasympathique se fait au niveau des plexus.

Savoir repérer et traiter ces plexus constitue intérêt de l'ostéopathie viscérale
- Pierre Kamina -
(Précis d'anatomie clinique)
wpf03ff61b_1b.jpg
Travail sur le plexus solaire
wp9df0e5e2.png