wp1c5641b9.png
wp40efa76f.png
wp2eda48df.png
wp6320efad.png
wp87c5783f.png
wp87c5783f.png
wp87c5783f.png
wp87c5783f.png
wp87c5783f.png
wp87c5783f.png
wp87c5783f.png
wp6320efad.png
wp87c5783f.png
wp7d060e8d.png
wpd452cb41.png
wp87c5783f.png
Docteur GUY DUPIELLET
wpab528312_1b.jpg
La moelle spinale  est une tige cylindrique de 45 cms de longueur environ.

Elle fait suite au bulbe (moelle allongée) et naît au niveau du bord supérieur de l’atlas.

Elle se termine par le cône médullaire le plus souvent en regard du disque L1-L2.

Elle présente 2 renflements:
- un renflement cervical,
- un renflement lombaire.

Elle comporte 31 segments médullaires correspondant chacun à un paire de nerfs spinaux.

On remarque au passage que les nerfs cervicaux portent le nom de la vertèbre sous-jacente;
Le 1er nerf cervical C1 émerge entre l’occiput et l’atlas (vertèbre C1), le 8ème entre les vertèbres C7 et D1.
Puis les nerfs thoraciques et lombaires portent le nom de la vertèbre sus-jacente.
Nous oublions très facilement  les notions d’anatomie concernant la segmentation de la moelle et ses relations avec les pièces osseuses.

Or ceci est fondamental pour nous médecins ostéopathes puisque la métamérisation du système cérébro-spinal mais aussi du système sympathique, nous permet d’envisager, lorsqu’on manipule les vertèbres, un certain nombre d’actions réflexes correspondant au segment médullaire concerné.

Cet exposé a pour objectif de rappeler à tous, le décalage existant entre les segments médullaires et les vertèbres, mais aussi celui, plus grand encore, concernant ces mêmes vertèbres avec les centres sympathiques.

Les notions développées ici sont tirées de l’excellent livre du Professeur KAMINA «Anatomie Clinique, Tome 5 Neuroanatomie » que nous vous conseillons vivement.
wpa7b1aa04_1b.jpg
Sur ce schéma, on voit bien le décalage qui existe entre segments médullaires et vertèbres.

Le 6ème segment médullaire thoracique correspond à la 4ème vertèbre dorsale.
wp657b7e2b_1b.jpg
Les centres sympathiques se situent dans la moelle entre les segments médullaires C8 et L2, c’est à dire entre les vertèbres C7 et D10.

L’organisation est donc métamérique: chaque viscère dépend d’un ou plusieurs segments médullaires.

Ainsi si vous vous voulez avoir une action sur l’estomac, segments médullaires T6-T9, vous devez travailler sur les vertèbres D4-D6.

Pour le colon, segments médullaires T10-L2, ce sont les vertèbres D7-D10 qui nous intéressent.
wpd5b9992e.png
- PETITS RAPPELS DE NEURO-ANATOMIE -

Segmentation médullaire et correspondances vertébrales
Eh oui, il faut s’en souvenir !!!