wpafac2244.png
wp40efa76f.png
wp069c856f.png
wpba0cfa70.png

G.R.E.M.M.O.

wp347a20cc.png
wpc02c6174.png
wpc0245ef9.png
wp777779f1.png
wp48cfcaf3.png
wp216c97fc.png
wp254f05ec.png

VERTIGES PAROXYSTIQUES POSITIONNELS BENINS

 

  • Pathologie extrêment fréquente

 

 • Représente 1/3 des cas de vertiges rotatoires rencontrés chez nos patients vertigineux

 

• Liée à une lithiase otolithique dans un canal semi-circulaire

wp2a3bd4bb_1b.jpg
wp30ae2701_1b.jpg
wpe28b1cfe_1b.jpg
wp2170a619.png
MANOEUVRE DE SEMONT
La tête est tournée côté sain (G) à 45°
Le patient est basculé brutalement
Le côté pathologique est en haut.
Puis, le patient est redressé, la tête étant toujours tournée à 45° vers le côté sain, et la lithiase tombe dans l’utricule
wpbd8b982d.png
wpd361830c.png
wpc272583b.png
wp57835e0b_1b.jpg
wpc8d34493_1b.jpg
MANIPULATION HAUTE VÉLOCITÉ DE L’ATLAS
wpac49ccf8_1b.jpg
La tête est emmenée dans un mouvement très rapide et de très faible amplitude en rotation horizontale.

La rapidité du mouvement et l’inertie des liquides endolabyrinthiques expulse la cupulolithiase